le T.U.T.

En 2022-23, la compagnie grièche à poitrine rose sera à la tête de la troupe du Théâtre Universitaire de Tours. Ce qui veut dire que Blanche Adilon-Lonardoni, Quentin Bardou, François-Xavier Rouyer et Maxime Aubert s’associeront pour créer un spectacle avec les étudiant-e-s. Ce spectacle s’appellera « HÉLAS : Hautes Études Liminaires en Animaux Sauvages ». (« HÉLAS » est un acronyme. Un acronyme est un sigle qui se prononce comme un mot ordinaire. Par exemple, l’acronyme du Théâtre Universitaire de Tours est « TUT ». Tout cela n’est pas sans nous réjouir !)

Sur ces photos, on distingue nettement les deux invités de la compagnie grièche à poitrine rose sur le projet « HÉLAS » : François-Xavier Rouyer, qui est metteur en scène,
Et Maxime Aubert, qui est danseur. (Photo : Pierre Larrat)

Voici de quoi parlera le spectacle « HÉLAS » :

Juin 2032. Sans surprise ni fracas, suivant sagement la courbe prévue, les derniers animaux sauvages se sont éteints. A l’université de Tours, un groupe de chercheurs refuse de laisser l’humanité continuer son chemin toute seule, et travaille à la création de nouveaux animaux sauvages. Pionniers de leur discipline, ils défrichent ce qui fait que l’animal est animal, expérimentent, se documentent, se spécialisent (département du chant des oiseaux de petite taille, département des souvenirs amphibies…). Le temps presse, car le spectacle de fin d’année approche à grands pas !